Justice pour la mise à mort par noyade d’une chatte


Merci de signer la pétition, il semblerait que ce ne soit pas leur premier acte de cruauté et cela doit cesser ! Signons nombreux et partageons-la un maximum !

Auteur : Ecole du chat libre de Saintes
Créé le 18/07/2016

À l’attention : de Monsieur le Procureur de la République

Monsieur le Procureur de la République,

Vous allez être saisi mercredi 20 juillet 2016, pour les suites à donner dans une affaire de sévices et acte de cruauté sur un animal domestique, à savoir la mise à mort d’un chat par noyade après l’avoir piégé.

Présidente de l’association l’École du chat libre de Saintes, et représentante de la Fondation 30 millions d’amis, j’ai porté plainte avec constitution de partie civile, au nom de ces deux structures, à l’encontre des deux individus coupables de ces faits.

Rappel des faits :

Le 12 juillet au matin, une riveraine saintaise résidant rue Emile Zola, remarque la présence d’un chat à l’intérieur d’un piège dans le jardin de ses voisins. Elle le photographie et prévient la police municipale qui se rend alors à leur domicile. Le piège est vide ; le chat est retrouvé mort noyé dans un sac poubelle au fond de leur jardin. Ils avouent les faits. C’était une femelle allaitante.

Le piège a été immédiatement confisqué par les policiers et la chatte conduite à la SPA de Saintes pour y vérifier son identification et permettre à d’éventuels propriétaires de la réclamer. Démarche qui s’avérera vaine.

La riveraine voisine possède des photos datant de novembre 2013 où l’on voit déjà dans le jardin des deux individus, le piège qui a servi à capturer et à noyer la chatte du 12 juillet 2016. Elle déclare également avoir vu depuis son emménagement en 2014 dans sa maison, le piège apparaître et disparaître régulièrement de ce jardin.

Combien de chats ces deux individus ont capturés et mis à mort ? Même si la preuve n’est établie que pour la chatte du 12 juillet 2016, il est permis de penser qu’elle n’est hélas pas la seule et que malheureusement beaucoup d’autres ont subi ce même sort. D’autant que le signalement de chats disparus dans ce quartier était notoire depuis plusieurs années.

Qui peut tolérer, sous prétexte que ce n’est qu’un animal, un comportement aussi violent ? Comment pouvons-nous empêcher que de tels faits se reproduisent, si la loi n’applique pas les sanctions qui s’imposent ?

Par l’intermédiaire de cette pétition, nous espérons, Monsieur le Procureur de la République, et attendons vivement de votre part, une sanction exemplaire à l’encontre des prévenus.

Nadine Beaufreton
Ecole du chat libre de Saintes

Je signe !

Famille d'accueil chats

Publicités

2 réflexions sur “Justice pour la mise à mort par noyade d’une chatte

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s