Loupic, chat perdu pendant 20 mois


Notre association met en garde très régulièrement avant chaque feu d’artifice afin que les propriétaires tiennent leurs animaux enfermés à l’intérieur, ce qui est valable pour les chats mais aussi pour les chiens et autres animaux de compagnie. Nous communiquons également très souvent pour que les animaux soient identifiés par puce électronique ou tatouage ET pour que les propriétaires vérifient que leurs coordonnées à l’ICAD sont bien à jour. Nous espérons que la mauvaise aventure de ce chat aidera les sceptiques à prendre conscience de l’importance de ces deux démarches. Loupic a eu énormément de chances car il n’a pas fait de mauvaises rencontres durant ces vingt mois d’absence, ce n’est malheureusement pas le cas de tous…

Le minou noir et blanc s’était enfui un soir de 14 juillet, en 2015, effrayé par le bruit du feu d’artifice. Depuis, plus de nouvelles jusqu’à ce que sa maîtresse, Christel, reçoive un appel d’une SPA située… dans le Pas-de-Calais, à 850 km de là !

Comment Loupic est arrivé dans le Nord de la France à 850 km de son domicile ? Lui seul le sait. Pour rentrer au bercail, il a été transporté par un automobiliste, trouvé sur un site de covoiturage. Une belle histoire qui a donné lieu à des retrouvailles émouvantes.

loupic1

Loupic est un « rescapé de la vie », dit sa propriétaire, Christel, installée à Muret. Et pour cause, ce petit chat décrit comme « affectueux » et « très calme » a disparu pendant plus d’un an et demi. L’histoire remonte au 14 juillet 2015 lorsque, effrayé par le bruit des feux d’artifice, le chat prend la poudre d’escampette.

Il faudra attendre 20 mois pour que sa propriétaire reçoive un coup de téléphone inespéré de la SPA de Tilloy-lès-Mofflaines, dans le Pas-de-Calais. Les employés ont repéré l’animal. Par chance, Loupic est tatoué car il avait d’abord été recueilli, au printemps 2015, par l’association du Chat libre Toulouse Mirail avant d’être confié à sa propriétaire actuelle.

En décembre 2016, Loupic fait donc le trajet retour entre le Pas-de-Calais et la région toulousaine… en covoiturage. Regardez notre reportage vidéo sur l’incroyable histoire de Loupic, racontée par sa propriétaire.

Source : La Dépêche

12994416_1075572122535274_6283952042856708531_n

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s