Il massacre un chat et écrit avec son sang !


À quand une vraie justice pour les animaux ?
Quand la loi sera-t-elle vraiment appliquée pour qu’ils soient enfin protégés ?
À quoi sert-il de reconnaître les animaux comme des êtres sensibles si rien ne change ?
NOUS POUVONS FAIRE BOUGER les choses, signons et partageons les pétitions !

Une scène monstrueuse s’est déroulée lundi après-midi aux Jardin de l’Évêché de Limoges. Un individu a martyrisé et tué un chat de ses pieds avant d’écrire sur des troncs d’arbres avec le sang de l’animal. L’homme a été interpellé sur le moment par la police municipale et sera jugé le mois prochain.

Lundi après-midi, un jeune homme de 20 ans s’est déchaîné sur un chat dans les Jardins de l’Évêché de Limoges. Après avoir appâté avec de la nourriture, l’individu l’a attrapé et l’a littéralement massacré à coups de pieds dans les allées du jardin public.

Le déchaînement de violence ne s’est pas arrêté là puisque l’homme, tel un pervers, a utilisé le sang de l’animal pour écrire sur plusieurs arbres du parc.

Immédiatement interpellé par la police municipale

Une patrouille de la police municipale, présente à proximité, l’a immédiatement interpellé et conduit au commissariat où il a été pris en charge par un officier de police judiciaire. L’homme a été placé en garde à vue et a rapidement subi un examen psychiatrique, dont on ne connaît pas encore les conclusions.

Il sera jugé dès le mois prochain par le tribunal correctionnel de Limoges, notamment pour maltraitance sur animaux. Ce bourreau de chat était déjà connu de la justice et a même été condamné à 6 mois de prison pour d’autres faits.

Source : France Bleu

 

Pétition adressée à Monsieur le procureur de Limoges
Par Gabrielle Paillot à signer et partager sans modération !


La pétition demande au procureur de la République d’appliquer envers l’homme interpellé l’article 521-1 du Code pénal.

Cet article prévoit une peine  « de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende » pour avoir « publiquement ou non, commis un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé ».

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s