Loïs Au Chat Zen

Loïs est à adopter

Loïs est une chatte que nous avons sortie de la rue car elle était gestante. Maintenant qu’elle a fini de chouchouter ses trois chatons devenus grands, c’est à son tour d’avoir quelqu’un qui lui apporte beaucoup d’amour. Elle est très mignonne et sera heureuse si elle a des câlins mais aussi un peu d’indépendance. Elle aimera un extérieur sécurisé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Loïs est identifiée par puce électronique, stérilisée, déparasitée, testée négative au FIV et au FELV. Son bilan post mise-bas avec radio était parfait. La vétérinaire l’a revue pour sa stérilisation et confirmé sa bonne santé.

Son histoire

J’avais trappé Loïs juste avant sa précédente mise-bas mais elle avait réussi à s’échapper car en totale panique, ne supportant pas l’enfermement. Je la nourrissais aussi depuis peu de temps et elle ne me faisait pas encore confiance. Je ne l’ai pas vue pendant onze longs jours ensuite jusqu’à ce que je tombe dessus sans qu’elle me repère. J’ai eu droit aux grognements pour m’interdire de l’approcher… j’ai quand même vu qu’elle avait eu ses petits que j’ai cherchés partout en vain. Depuis, j’ai réussi à gagner sa confiance pour de bon, patiemment, peu à peu.

11 10 2016

11/10/2016 – Loïs s’apprivoise et vient dans le jardin

Le 28 mars 2017, j’ai réussi à bloquer Loïs à l’intérieur car elle est de nouveau gestante et nous ne voulons pas qu’elle ait encore des chatons dehors. De plus, en rentrant, nous avons eu une grosse frayeur car nous l’avons trouvée couchée en plein milieu de la rue devant la porte de l’association, au milieu des voitures dont certaines roulent très vite. Avec le travail accompli avant pour l’habituer progressivement à être enfermée dans cette pièce, cela se passe bien, ouf !

Une petite vidéo de Loïs ?

lois.jpg

Loïs patoune dans son dodo, heureuse

Elle ne mange pas mais dévore et réclame, prend bien ses vitamines, a été déparasitée. Je la brosse chaque jour et elle aime ça. Elle avait des nœuds que j’ai dû couper car impossible à peigner. Comme vous le voyez, elle s’habitue bien à sa cage. Manquant de place, je dois la bloquer dedans pour laisser la porte entrouverte sur le jardin car Roman est de plus en plus dans cette pièce où il mange et dort mais à condition de pouvoir en sortir librement. Quant à Lexie, plus sauvage, elle préfère s’installer dans la niche à l’autre bout du jardin, prudence oblige…

Une autre petite vidéo de Loïs ?

07/03/2017 – Loïs en mode observation avant son trappage

07 03 2017

Loïs a eu ses chatons, ça a été très long, elle a eu des moments d’épuisement,
je suis restée près d’elle pour la soutenir et voilà…
Elle en a eu quatre mais le plus chétif n’a pas survécu malgré mes efforts pour le sauver, il n’a vécu que soixante-douze heures et ça a été très éprouvant pour Loïs et pour moi.

18192341_1427502984008851_6131393419048311744_o

image

 

Publicités